Avec WooMe, plus possible de se décrire sur Internet comme étant grand, beau, si ce n’est pas le cas. Le site propose en effet un service

de speed dating en vidéo.

La start up, basée à San Francisco et fondée par Stephen Stokols ancien vice-président de l’innovation chez British TelecomWooMe, a levé près de 2 millions de dollars sur ce principe. Le fondateur a expliqué lors d’un entretien accordé à l’Expansion “qu’avec WooMe, il suffit d’un ordinateur et d’une caméra vidéo pour assister à une séance de speed dating qui ne dure pas plus de 5 minutes : 5 garçons, 5 filles et une minute par rencontre.”

 

L’inscription est gratuite et se fait en moins d’une minute selon le fondateur. Plus besoin donc de “s’enregistrer à l’avance, payer une trentaine d’euros (pour les moins chers), se rendre au rendez-vous à l’heure dite et y passer 2 à 3 heures.”  Le site se finance grâce au dollar qu’il prend pour chaque contact pris (nom, email, numéro de téléphone…) ainsi que par la publicité vidéo (d’une durée de 60 secondes) qu’il diffuse lorsqu’une place est inoccupée lors d’une séance. Stephen Stokols précise que c’est un “concept qui intéresse les annonceurs car les personnes qui regardent ces spots sont véritablement rivés à leur écran en attendant la prochaine session.”

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger