Nicolas Sarkozy a déclaré mardi lors de sa conférence de presse qu’il souhaitait “que le cahier des charges de la télévision publique soit revu, profondément, et que l’on réfléchisse à la suppression totale de la publicité sur les chaînes publiques” afin de mettre fin à une certaine schizophrénie du service public, écartelé entre des aspirations culturelles et des objectifs commerciaux. “Le service public, son exigence, son critère, c’est la qualité. Sa vocation, c’est offrir au plus grand nombre un accès à la culture, c’est favoriser la création française“.

Ces propositions ont fait bondir l’action des chaînes privées françaises. TF1 gagnait 9.94% et M6 grimpait quant à elle de +4,49%. Pour la CGT, “chacun sait que la suppression de la publicité sur le service public se traduirait mécaniquement par un transfert équivalent en direction des chaînes privées historiques (Bouygues… ) ou émergentes de la TNT (Bolloré, Lagardère). Ce transfert va doter le secteur privé d’une force de frappe sans précédent“.

Pour financer la perte de revenus (estimées à 800 millions d’euros), our France Télévisions, Nicolas Sarkozy envisage d’instaurer “une taxe infinitésimale sur le chiffre d’affaires de nouveaux moyens de communication, comme l’accès à Internet ou la téléphonie mobile“.

Source

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger