La Société Civile des Producteurs de Phonogrammes en France (SPPF) explique dans un communiqué que “dorénavant, (elle) aura une attitude très ferme à l’égard des sites ou des opérateurs utilisant des phonogrammes ou des vidéomusiques en infraction avec les droits de producteurs de musique et elle agira promptement à leur encontre dès lors qu’elle aura ...