Puisque France 24 se veut être une chaîne internationale de l’information, pourquoi ne pas retransmettre ses

programmes uniquement en français, langue énormément parlée dans le monde, bien plus que l’anglais et l’arabe, langues dans lesquelles la chaîne retransmet actuellement…

C’est ce que souhaite apparemment Nicolas Sarkozy qui a demandé la fin de la programmation par la chaîne de contenus en anglais et en arabe lors de sa conférence de presse de mardi dernier et plus particulièrement dans le cadre de la refonte de l’industrie des médias français. Le chef de l’Etat souhaite en effet qu’une nouvelle chaîne publique appelée France Monde, regroupant les moyens de TV5, France 24 et Radio France Internationale, soit créée “cette année” et qu’elle ne diffuse qu’en “français”. Il est vrai que l’information est un peu passée inaperçue : sa relation avec Carla Bruni (sujet hautement politique) et la fin de la publicité sur les chaînes du groupe France Télévisions ont quelque peu attiré toutes les attentions. Le chef de l’Etat préconise ainsi que France 24 diffuse ses programmes uniquement en version française et sous-titrés.

Cela semble rétrograde” a indiqué Simon Spanswick, directeur de l’Association Internationale des diffuseurs basée à Londres “La Lingua Franca (langue véhiculaire) est l’anglais, la majorité des gens l’ont comme seconde langue” précise-t-il. Spanswick ajoute également que la Deutsche Welle, une chaîne allemande concurrente, propose ses programmes en anglais et en arabe et que la BBC renforce la diffusion de ses programmes en arabe et que “tout le monde diffuse en anglais

La BBC qui est fréquemment citée comme exemple pour France Télévisions par les conseillers de Sarkozy ne diffuse pas de publicités mais est capable de générer des revenus importants grâce à la vente de ses programmes aux Etats-Unis, au Canada et en Australie ce que les chaînes françaises ne sont pas en mesure de réaliser.

France 24 est une chaîne trilingue (français, anglais, arabe) qui, en à peine un an, a connu une éclosion sans pareille (…). Et voilà que le chef de l’Etat annonce son intention de confiner France 24 au statut de chaîne strictement francophone“, écrivent dans un communiqué les syndicats de la chaîne internationale française. “Ce n’est pas le projet d’une société-holding avec d’autres médias français […] que nous contestons ici, mais sa frilosité et l’esprit de renoncement qui en sont la marque“, ainsi que l'”arrogance pusillanime d’une France qui ne parvient toujours en fin de compte qu’à s’adresser à quelques élites expatriées ou à des élites minimes“.

Source

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger