Alors que la société Glem est actuellement inquiétée par les avocats des participants de l’émission culte “L’île de la tentation” et  que les audiences de la Star Academy n’ont été que relativement au rendez-vous, les producteurs TV vont semble-t-il devoir repenser le concept de Télé Réalité. La convergence aidant, on peut penser que les prochains concepts à succès seront des concepts cross-médias.

En clair, on a déjà pu voir l’émergence de services de micro-blogging dont le célèbre Twitter (vous pouvez d’ailleurs suivre l’actualité de moovie via son compte Twitter) où les internautes peuvent dire ce qu’ils sont en train de faire. On peut discuter de la réelle utilité de ce service et de son business model mais le succès en termes d’audience et d’intérêt porté à ce type de service est bel et bien au rendez-vous (Facebook à d’ailleurs proposé 100 millions de $ en cash et 400 millions en actions, proposition refusée par Twitter). Des services de Webcast tels que U-stream ou encore Justin.tv vous permettent de diffuser votre vie en direct sur Internet (on a également pu voir un internaute se laisser guider par d’autres internautes…). Ainsi, si certains acceptent de dévoiler en partie leur vie privée voire même d’être contrôlés à distance par d’autres internautes, nous ne sommes pas loin d’un nouveau concept de télé-réalité, celui de vivre littéralement la vie d’un autre qui diffuserait sa vie sur Internet.

Maintenant imaginez que vous portiez des lunettes qui retransmettent exactement ce que voit l’internaute qui diffuse “sa vie” sur Internet, vous obtiendrez un nouveau type de télé-réalité “sensorielle”.

En effet, deux récentes expériences «The Experimental Induction of Out-of-Body Experiences » menée par H. Henrik Ehrsson de l’University College London à Londres et de l’Institut Karolinska à Stockholm et une seconde menée par Olaf Blanke de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne ont démontré que la conscience de soi peut rapidement “disparaître” au profit de la conscience d’une tierce personne. Tous les volontaires de ces expériences à qui l’on diffusait une réalité virtuelle à travers un casque écran se sentaient là d’où ils voyaient plutôt que là où ils étaient. « Video ergo sum » (je vois donc je suis) a même conclut Olaf Blanke.

Ici, le téléspectateur ressentirait exactement ce que vit, ressent la personne qui diffuse en direct sa vie sur Internet. La télé-réalité “augmentée” pourrait ainsi faire son apparition.

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger