Quand les pirates et hackers redeviennent progressivement des co-créateurs : vers la notion de Crowdsourcing

4 mins

Pour faire un peu d’histoire, l’industrie des jeux vidéo est née dans les années 1960 de la curiosité de quelques particuliers, étudiants, militaires américains bidouilleurs ou bricoleurs nommés “Hackers”  (terme qui a malencontreusement été traduit en France par “Pirates”). Même le prestigieux MIT encourageait ses étudiants à bidouiller les programmes pour en tirer le maximum ...