Robert Laffont, filiale du groupe Editis a décidé de ne pas renouveler le contrat qui le liait depuis 32 ans au Quid. “Compte tenu de la baisse des ventes, divisées par trois en sept ans, les conditions qu’ils nous demandaient n’étaient plus viables” explique Françoise Rosenthal, directrice de collection chez Robert Laffont. Le Quid a subi ...