Photo Sharing and Video Hosting at Photobucket

Robert Laffont, filiale du groupe Editis a décidé de ne pas renouveler le contrat qui le liait depuis 32 ans au Quid. “Compte tenu de la baisse des ventes, divisées par trois en sept ans, les conditions qu’ils nous demandaient n’étaient plus viables” explique Françoise Rosenthal, directrice de collection chez Robert Laffont. Le Quid a subi en effet de plein fouet la concurrence des encyclopédies en ligne et notamment celle de Wikipedia. “L’information n’y est ni fiable, ni cohérente, ni hiérarchisée, mais il y a un auteur au pied de chaque article, et aucun éditeur n’est aujourd’hui capable d’investir assez pour rivaliser avec Wikipedia“, explique Yves Garnier, directeur du département dictionnaires et encyclopédies de Larousse.

La société de Fabrice Frémy, fils des créateurs de l’ouvrage et directeur général a perdu près de 90% de son chiffre d’affaires et licenié la quasitotalité de son personnel. Le site www.quid.fr attire malgrè cela environ 1 million de visiteurs uniques mais ne dégage aucun profit.

Fabrice Frémy va cependant porter l’affaire devant les tribunaux. En effet, selon lui, l’éditeur n’aurait pas respecté une clause du contrat imposant à chacune des parties, en cas de rupture, un préavis de trois ans.

Source

  • ,
  • Top

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger