La maison de disques britannique EMI qui a été rachetée  en octobre dernier par le fonds d’investissements Terra Firma pour 3.2 milliards de livres sterling (4.2 milliards

d‘euros) vient d’annoncer qu’elle allait mettre en pratique son plan de rigueur (visant à fortement limiter les dépenses marketing) en supprimant entre 1500 et 2000 emplois dans le monde, soit environ un tiers de ses effectifs. (EMI emploie environ 5 500 personnes)

Ces suppressions qui permettraient à la major de se “repositionner” sur le marché du disque, devraient dégager 200 millions de livres (265 millions d’euros) par an déconomies.

Source

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger