Selon le quotidien Les Echos, le gouvernement envisagerait (une nouvelle fois) de taxer à hauteur de 1 à 2% la publicité diffusée sur Internet afin de financer le manque à gagner du groupe France Télévisions suite à la suppression de la publicité sur ses antennes. Mi-décembre déjà, un amendement visait à taxer les ressources publicitaires des sites vidéo à hauteur de 2%. Le Sénat supprima cependant ce texte.

La ministre de la Culture Christine Albanel dément pourtant cette information révélée par les Echos. Le ministère précise en effet que si les autres pistes de taxation (taxe sur le chiffre d’affaires des FAI, des opérateurs mobiles…) sont bien à l’étude, celle concernant la publicité sur Internet n’en fait pas partie car peu intéressante. Le Journal du Net précise en effet que TNS évalue à 2.8 milliards d’euros le marché publicitaire brut sur Internet en France en 2007. La valeur net serait beaucoup plus à environ 600 millions d’euros selon les experts. De plus, certains PDG pourrait s’installer hors de France afin d’échapper à cette nouvelle taxe (au Luxembourg notamment). Jean Dionis du Séhour, député du Lot-et-Garonne et vice-président de la commission des affaires économiques précise qu'”il est tout à fait normal que le monde de l’Internet participe au financement car il profitera de ressources publicitaires supplémentaires. En plus d’une augmentation raisonnable de la redevance, taxer les FAI, les équipements, et la publicité est donc logique. Mais en faisant attention à ne pas freiner un secteur dynamique et créateur d’emplois.”

Affaire à suivre…

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger