image L’association britannique No More Landmines qui milite contre les mines antipersonnel a fait appel au jeune athlète Lewis Byrne membre du collectif Urban

Freeflow,et adepte du “parkour” (déplacement urbain qui consiste à aller d’un point à un autre quel que soit l’obstacle à franchir) pour son projet Dangerous Ground. Lewis Byrne a ainsi du faire le tour d’un gros pâté de maisons londonien sans jamais poser le pied par terre comme si la capitale anglaise était entièrement minée. Une boucle de 900 mètres a ainsi été effectuée, soit 50 000 mètres carrés, la superficie du champ de mines de Lboek Svay, au nord-ouest du Cambodge. L’objectif de Dangerous Ground est d’éradiquer les mines antipersonnel d’ici deux ans.

image 

 

About Cédric Bellenger

Curious since 1980.
cedricbellenger@gmail.com
fr.linkedin.com/in/cedricbellenger